depuis le matin, il ne se sentait pas très bien, comme s'il allait se passer quelque chose.

Pourtant, il aurait dû se réjouir, on allait faire la fête, les gens préparaient tous un bon repas pour le partager en famille ou entre ami. La ville était à la fête, mais lui se sentait mal. Il avait le sentiment qu'il allait lui arriver un malheur.

Il sortit malgré tous, comme il le fait tous les jours. Se leva et commença sa journée naturellement. Au fil des heures, voyant qu'il ne se passait rien, il reprenait confiance.

Le soir venu, il fit la fête comme les autres. Un peu avant minuit voyant les gens se préparer, pudiquement, il sortit.

23h58: Il prit la direction de l'est, voyant qu'il était suivi il s'arrêta

23h58 et 30 secondes: Il se retourne et voit un jeune homme se tenir derrière lui.

23h59: Que me voulez-vous? Cria-t-il

23h59 et 15 secondes: Je suis venu te remplacer. Tu as fait ton temps

23h59 et 30 secondes: Mais? Je ne sais rien faire d'autre! Que vais-je devenir?

23h59 et 35 secondes: Tu vas devenir un souvenir, pour certain il sera bon, pour d'autre mauvais. Certain t'oublierons très vite, pour d'autre tu seras inoubliable.

23h59 et 40 secondes: Tu vas me tuer?

23h59 et 45 secondes: Non! quelle idée. Tu vas t'éteindre gentiment dans quelques secondes. Tu ne sentiras rien promis

23h59 et 50 secondes: Oui... Je me souviens... Il y a un an, jour pour jour j'ai fais la même chose que toi. Je me rappelle expliquer à mon prédécesseur que son temps était fini. Comme toi, je l'ai regardé s'éteindre.

23h59 et 55 secondes: Un jour on prendra ma place aussi. C'est la vie

4, 3, 2, 1, 0 BONNE ANNEE.

C'est comme cela que 2008 s'en est allé, c'est comme cela que 2009 est arrivé.

Je vous souhaite à tous, une merveilleuse année 2009 pleine de joie et de bonheur...