Nastasi resta un long moment prostré dans un coin de la cellule. Les autres pilotes la regardaient sans trop savoir quoi faire. Le chef de l'escadron repensait à ce qu'elle devait faire. Elle n'avait aucun moyen de prévenir le Victory de la situation elle était donc seule face à ce problème. Elle pensa que la seule possibilité de sortir ses hommes de cette situation, était de laisser croire à Dy que Wy-dadou était toujours le chef des providiens. Elle savait que Dy n'hésiterait pas à les tuer tous, si elle et les pilotes n'avaient plus aucune valeur marchande. Elle en déduit que tous reposait désormais sur les épaules du commandant Dejond.

celui-ci se trouvait dans la salle de commandement quand l'ordinateur lui signala la perte de signale de deux Cobra-Z-O.

Le chef Martin, qui remplaçait le Lieutenant Nastasi, lança la procédure standard en cas de perte de signal.

- Ici le Victory, j'appelle le lieutenant Nastasi répondez !

Le chef Martin insista plusieurs fois. Comme il n'avait toujours pas de réponse, il se trouna vers le Commandant Dejond.

- Commandant, dit-il. Nous avons perdu le contact avec L'escadron Alpha .

Dejond regarda le chef Martin et son écran d'ordinateur, il consulta l'ordinateur de bord quelques instants puis inspira profondément.

D'accord Chef ! Dit-il.

Dejond pensa soudain au Commander Malhax, jamais il n'avait imaginé que cette mission de routine puisse tourner au drame. Pourtant, la perte de signal de deux Cobra et le fait que Nastasi ne répondait pas ne laissait pas présager de bonnes choses. Finalement, il décida de réagir et de prévenir le Commander.

Chef, dit-il en se levant. Je veux que vous nous emmeniez là-bas. Lancer le code orange et alerté l'équipe bêta.

Ensuite il s'adressa à l'ordinateur de bord et demanda la convocation de son second.

Le Commander Malhax était dans l'une des salles de réunion du Victory avec Wi-dadou, celui-ci essayait toujours tant bien que mal à apprendre le fonctionnement des cobras Z-O. Lorsque la voix de l'ordinateur se fit entendre, il essayait d'assimiler le principe de moteur et d'accélération.

- Je ne comprends pas bien, dit Wi-dadou ! comment est-ce possible qu'un moteur qui fonctionne déjà puisse accélérer ? Nos RS-AC sont bien plus faciles de conception. Vous pensez et il agit ! Quand au moteur, il est réguler sur notre rythme cardiaque que nous pouvons contrôler à volonté.

A cet instant, la voix de l'ordinateur se fit entendre.

LE COMMENDER EST DEMANDE SUR LA SALLE DE COMMANDEMENT

Le commander sembla comprendre instinctivement qu'il se passait quelque chose de grave. Il regarda son élève puis parti sans dire un mot en direction de la passerelle. Wi-dadou qui se doutait que l'appel du Commander ne pouvait signifier qu'une seule chose : l'expédition du lieutenant Nastasi se passait mal.