Le Galbator était un très vieux vaisseau Kanirien. D'une forme qui rappelait étrangement la Terre, avec en son milieu deux anneaux parfaitements semblables. L'un tournant sur et autour de la sphère central, l'autre totalement imobile. A sa structure et à son état, on pouvait facilement deviner que ce vaisseau était agé de quelques dizaines d'années, voir beaucoup plus. ce constat surpris Nastasi. Elle n'arrivait pas à comprendre comment, alors que l'empire Kanirien était très prospère, ils enverraient si loin de leur frontière un vaisseau aussi agé. Instinctivement, elle se raidit sur son siége de pilote. elle ordona l'exécusion de ses ordres et demmanda à tous l'escadron de passer en alterte rouge. cela signifiait, en un mot, qu'on tirait d'abord et posait les questions ensuite.

Les deux pilotes envoyés à l'arrière du Galbator ne tardrérent pas à envoyer un signal au reste de l'escadron. Nastasi, voyant qu'il n'y avait pas de danger dans l'imédiat observa la procédure standard, à savoir, prévenir d'éventuelle survivant de son intention de monter à bord.

"Ici le lieutenant Nastasi du vaisseau Terrien Victory, commandant cet escadrion. Vous avez envoyé un signal de détresse, nous nous appretons à monter à votre bord."

Nastasi répéta la phrase plusieurs fois, avant d'entendre dans les hauts parleurs de son cokpit la voix fatigué d'un homme.

"Bonjour, ici William Dry le commandant du Galbator. La réception est très mauvaise. Je vous laisse l'accès au pont "E" et vous transmet les coordonnées d'apontage. Faite vite."

"Ici Nastasi odre au pilotes de se rendre au pont "E". Didrich, Mc Cain Tanner et Schoot vous rester en vol et attendez mes instructions."

La manoeuvre ne pris pas plus d'une dizaine de minutes. Nastasi fut la derniére à attérir. Avant de quitter son Cobra Z-O, elle s'assura du bon état de marche de ses armes . Elle enclancha ensuite le sas qui lui permaiterait de sortir et accèder au pont d'envole du Galbator.

A peine eu-t-elle le temps de faire un pas sur ce pont, qu'elle sentis ses poumons brûler, elle voulu faire demi tour et retourner à son appareil, mais la douleur devenait de plus en plus forte. Elle ne savait plus respirer, sa tête semblait lui peser une tonne. Elle essaya de trouver de l'aide autour d'elle c'est là que Nastasi apperçu tous ses hommes couchés sans réaction. Machinalement, elle pris son arme à la main, avant de sombrer elle aussi sans l'inconscience...