Là, le commandant Dejond, Bien réanimé par les infirmiers, reprenait ses esprits. Sans un regard sur les visages interrogateurs du personnel de la salle de commandement, Malhax se dirigea vers son supérieur, hors de lui.

-Mon commandant ! dit Malhax, la voix tremblante. Je vous demande l'autorisation de prendre la tête de l'escadron Béta et de...

Dejond le coupa

- Et ou iriez-vous ? Nous n'avons pas la moindre idée de la position du Galbator.

- Nous pouvons le repérer d'après son signal d'émission !

- Impossible ! Répondit le chef Martin qui se trouvait lui aussi dans la salle de commandement. Les ordinateurs ont été mis hors services suite à l'intervention de Dy. Nous sommes aveugle pour un moment.

Dejond et Malhax échangèrent un regard. Comment faire pour entrer en contact avec le Galbator sans l'aide des ordinateurs?

- Chef ! questionna Dejond. Quand pensez-vous pouvoir réparer?

- Mon commandant, je dois d'abord trouver la fréquence du signale puis chercher un moyen de l'empêcher de nuire. ça va prendre du temps

Malhax fusilla du regard le chef Martin, celui-ci n'eut pas de mal à savoir ce qu'il pensait

- Nous n'avons pas le temps cria-t-il à l'attention de tous ceux qui se trouvait dans la pièce.

- Que vous faut-il pour réparer ? Demanda Dejond très calmement

- Du temps et surtout la paix ! Lança Martin en direction de Malhax.

Dejond demanda à Nataniel de le suivre dans le couloir. L'équipe de maintenance avait désactivé tous les hauts parleurs, si bien que le sifflement avait disparu. Malhax suivait Dejond avec la rage au coeur. Il s'en voulait terriblement d'avoir laissé sa femme partir seule en mission. Pourtant, il s'avait bien que Nastasi était un soldat, lieutenant du Victory et que chaque jour tous risquaient leur vie.

Perdu dans ses pensées. Malhax ne remarquais pas que le commandant le conduisait dans les quartiers de Wy-Dadou. Dejond avait entendu le discours de Wilhiam Dy et se souvenait que celui-ci pensait que Wy-dadou était toujours le chef des Providiens. Il comptait bien profiter de cet avantage.

Quand Wy-dadou vit arriver les deux officiers, il eut d'abord envie de se montrer sarcastique. Puis, voyant la tristesse de Malhax, il se prit d'une soudaine et surprenante compassion. Les Providiens étaient des guerriers. La sensibilité et le romantisme n'étaient pas pour eux autre chose qu'une distraction pour enfants. Mais depuis qu'il fréquentait à longueur de journée des humains, il finit par comprendre que ce qui les caractérisaient par dessus toutes les autres races de la galaxie, c'était leur capacité à aimer. Où à haïr, car finalement ce sentiment est le même. Les Providiens sont des guerriers dans tous les sens du terme. Ils n'ont pas de femmes, mais des conquêtes, ils n'ont pas d'enfants, mais des héritiers qui se bâteront à ses côtés. Au début, il pensait que l'union entre le commander Malhax et le lieutenant Nastasi n'était pas autre chose que le désir du second de prendre le pouvoir. En s'attachant la seule femme gradée à bord du Victroy, Wy-dadou pensait que Nataniel s'apprêtait à prendre le contrôle. Mais quand il comprit qu'il s'agissait d'amour, L'ancien chef suprême des Providiens se pris d'une certaine tendresse pour le couple. Certes, il ne l'aurait jamais montré, un Providien est fier ! Mais Le drame qui se déroulait touchait profondément le guerrier.

Dejond était un homme pratique. Il ne s'encombrait pas de détails. Il s'adressa donc à Wy-dadou, comme si la chose qu'il allait lui demander était la plus naturelle du monde.

- Mon cher Wy-dadou ! Dit-il avec assurance. J'ai besoin de vous et de vos talents.

Le commandant savait qu'avec ces simples mots, l'égo du Providien était déjà très flattée. Malhax qui comprenait ou voulait en venir son commandant, décida de renchérir

- Oui mon bon, Dadou, vous seul pouvez encore sauver l'escadron Alpha. vous êtes notre dernier espoir.

Wy-dadou, laissa passer un sourire au travers de ses longues lèvres noirs. Il comprit soudain qu'il avait enfin une chance de se faire accepter. Il ne serait plus le Providien rebelle, mais un membre de l'équipage qui jouerait un rôle dans la mission sacrée qu'était la recherche de la Regrapia