Le pire moment qu'on puisse passer, quand on est enfermé, c'est la sortie!

Oui vous allez me dire, que sortir quand on est enfermé c'est plutôt une bonne chose ! Mais pas pour celui qui est enfermé depuis presque deux ans ! Deux ans, à faire des rêves bizarres, à se demander qui va sortir du placard, à lire des messages cachés dans les murs blancs de votre chambre. Il m'a fallu des mois pour enfin m'habituer à mon sort ! De détective respecté, je suis devenu fou. Tellement fou que je vous ai entraîné dans ma folie. Avouez que, comme moi, vous avez crus en cette Miss Tylor ? Vous étiez certain que j'étais victime d'un complot mondial, pas vrai ?

Eh bien aujourd'hui je peux vous le dire, tout ceci n'était que le fruit de mon imagination. Et vous savez pourquoi j'en suis sur ? C'est mon psy que me l'a dit !

Je vous que vous doutez encore ! Mais ce n'est que logique. Moi aussi il m'a fallu du temps avant de comprendre. Mais j'ai compris. Tellement bien compris qu'aujourd'hui je sors. Je quitte cette maison de fous où je n'ai plus ma place.

Oui, enfin c'est le psy qui le dit aussi ! Comme il dit que je n'ai jamais été marié et comme il dit que si je sors je ne dois jamais révéler l'endroit où j'étais pendant deux ans et ne surtout pas prononcer le nom de Miss Tylor.

Enfin, bientôt je pourrais respirer l'air de la liberté.

- Alors, monsieur Bye, Vous voilà parti ?

- Hé oui docteur, je vais enfin pouvoir oublier ces deux ans.

- Profitez bien de cette liberté alors.

Il ne croit pas si bien dire, je vais profiter un maximum, je vais voyager. Paris, Londre, Binche,... à moi la belle vie !

Mais c'est vrai, j'ai quand même un peu peur. Et si, j'ai bien dit si, je n'étais pas fou ? Si Miss Tylor existait bel et bien?

devant l'entrée de l'hôpital un taxi m'attend, ils font bien les choses quand même. J'entre donc dans la voiture et lui donne une adresse au hasard...

Je ne prêta pas attention au chauffeur qui était incroyablement belle pour faire ce métier et je m'installa confortablement au fond de mon siège. La belle dame roula pendant une bonne heure sans dire un mot, mes tentatives pour nouer le contact étant aussi efficace qu'un président américain en période de crise. Finalement

elle fini par me conduire sur un parking désert. Au début je pensais que mes charmes avaient fini par agir et qu'elle voulait passer un peu de temps avec moi à l'arrière de la voiture. C'est quand elle s'est retournée que je l'ai reconnu. Vous savez ? Ce super canon d'il y a deux ans, cette fille qui inspire l'adultère au premier regard ? Oui elle !

Miss Tylor !

Naturellement j'ai voulu sortir, crier, hurler "au secours". mais vous pensez qu'on m'a entendu? Rien, personne pour vous aider quand vous en avez besoin.

La Miss sorti une seringue pleine d'un produit blanchâtre et se dirigea vers moi.

- restez calme ! me lança-t-elle avec cette voix érotisé à souhait

- Je veux juste vous aider. Ce produit vous aidera, croyez moi...

Vous pensez que je me suis débatu? Vous croyez que j'ai réussi à échapper à cette femme? He bien non ! Lâchement je ne lui ai pas résisté et elle m'a piqué.

Tout recommence donc, je croyais être fou, pourtant elle est bien là devant moi. Non, c'est trop bête ! Il faut que j'appelle à l'aide, je dois voir quelqu'un ! Je dois sortir d'ici, je dois...

Allongé sur un lit j'entendis une douce voix me dire

- Bonjour Jack, vous avez encore fait un mauvais rêve, racontez moi.